Moi, Anaïs, XX ans, blogueuse et normale

Moi, Anaïs, XX ans, blogueuse et normale

Celles parmi vous qui me suivent depuis le début le savent : le début, c’était il n’y a pas si longtemps. En Mars dernier, je me suis jetée à l’eau, dans le grand bain des blogueuses.
Le grain bain des blogueuses, cette nouvelle espèce de filles qui envahissent le web. Enfin « nouvelle », pas tant que ça. Cette espèce a commencé à apparaître il y a plusieurs années, avec les toutes premières comme Garance Doré ou Betty. Ces filles qui ont tellement de succès aujourd’hui, qu’elles ont presque fait de leur nom et de leur personne, une marque à part entière.

En dehors de ces « grandes », il y a la blogueuse lambda, comme moi, qui partage sa vie, ses goûts et ses envies et qui a plusieurs centaines de lectrices par jour qui finissent par devenir plusieurs milliers tous les mois. Des fidèles lectrices pour qui j’écris et avec qui on partage, et qui font de moi une « blogueuse » donc. Comme si j’étais une espèce à part.

La blogueuse, cette fille à part

Mes amis ou mes collègues ne s’en rendent pas compte, j’en suis sûre, en m’appelant sans méchanceté aucune voire même avec une certaine tendresse, « Madame la blogueuse » ou « Red Beauty » comme si je n’étais plus Anaïs, mais que j’incarnais mon blog. Mon mec lui-même me taquine parfois en m’appelant « la blogueuse influente Parisienne » (avec tout ce que ça a de péjoratif), alors que je ne suis ni influente, ni Parisienne, et que je n’ai aucun jugement sur ces dernières. Je ne le prends pas mal car je sais que ces personnes me respectent et aiment mon blog, mais je m’amuse à le souligner. Quelle est donc cette perception qu’ont les gens des blogueuses ? Elle semble si négative ! Au point que certaines d’entre nous n’osent pas dire à leurs proches qu’elles tiennent un blog. Comme si c’était une tare d’être blogueuse.

Il n’y a pas si longtemps, le logo de mon blog est devenu un sujet de discussion en soirée où chacun y allait de son commentaire comme si on parlait du dernier David Fincher, sans se rendre compte que ces critiques me touchaient personnellement. C’est normal, dans mon blog, j’y ai mis et j’y mets mon cœur, une part de moi-même, pas tout mais un mix qui fait que, je l’espère, vous vous plaisez à venir me lire.

Qu’est-ce-que je suis censée ressentir quand mon pote pubard regarde mon logo en disant « qu’il ne se passe rien » (dans son esprit de pubard) comme si je devais vous regarder avec un filtre marketing et vous définir comme un cœur de cible, celles que j’ai envie de toucher et celles dont je ne veux pas ici ? Ce serait vous rabaisser et me rabaisser en même temps. Je ne suis pas une marque, vous n’êtes pas un simple cœur de cible. On est pas dans le marketing ici, et c’est pour ça que j’aime bloguer.

Je déteste l’idée d’être dans une case ; va-t-on bientôt se mettre à parler de la secte des blogueuses ? Comme si nous étions des copies conformes destinées à toutes devenir copines, tellement on se ressemble ?

 Bloguer, c’est difficile

Attention, je ne me plains pas, j’adore bloguer. Mon blog est ma véritable passion. Je ne vous raconte pas la syncope que j’ai fait quand j’ai cru l’avoir supprimé définitivement il y a quelques semaines. Je n ‘ai pas eu peur de perdre ma e-réputation, j’ai eu peur de perdre la centaine d’articles, la centaine de morceaux de moi que j’ai laissé par ici.
Mais bloguer, ça reste loin d’être facile. Ça prend du temps, de l’énergie et ça demande aussi d’avoir en permanence un œil critique sur soi-même. C’est même pénible au début, à force de photos sous tous les angles, on finit par connaître par cœur ses complexes. Ensuite, on finit par les accepter, voire même à apprendre à les mettre en valeur.
Ensuite, il y a la question de l’image : le blog déshumanise la blogueuse, on finit par oublier la fille qu’il y a derrière. Ce n’est pas une photo seulement, il y a une vraie personne qui prend le risque de s’exposer à la critique, parfois virulente.
Bloguer, c’est difficile aussi parce que ça demande une honnêteté continue : ne jamais se mentir à soi-même au risque de mentir à ses lectrices, de perdre en authenticité et de tomber dans la masse des milliers de blogs qui existent.

Bloguer, c’est vrai que c’est « quelque chose »

Bloguer (vous l’aurez compris, je préfère dire « bloguer » qu’être « blogueuse), c’est quelque chose d’un peu à part, c’est vrai. Certaines choisissent, et j’en fais partie, d’être dans le partage constant, sur les réseaux sociaux notamment : voici ce que j’ai mangé, voici ce que j’ai acheté, voici ce que je porte. Ce n’est pas du « m’as-tu-vu », je crois que c’est simplement une sorte de contribution. Je m’inspire en permanence de blogueuses ou de personnalités, et en partageant, j’ai envie d’inspirer à mon tour, d’une certaine façon. Et parfois, pour certaines, la source d’inspiration qu’elles représentent finit par devenir une source d’influence. Là, naît la « grosse » blogueuse, et il y en a de plus en plus. Je trouve ça chouette, j’arrive plus facilement à m’identifier à une fille normale, dont je vois les défauts, plutôt qu’à une mannequin photoshopée et maigrichonne, et je suis sûre que c’est le cas pour beaucoup d’entre vous.

Ces partages permanents sur les réseaux sociaux, si ça passe comme une lettre à la poste dans la blogosphère, ça fait parfois tiquer certains copains ou collègues qui se demandent pourquoi on prend ses jambes et ses chaussures en photo et qu’on l’hashtague TODAYIMWEARING sur Instagram. C’est de temps en temps perçu comme de l’égocentrisme voire de la superficialité, mais je suis convaincue que c’est tellement plus. De l’inspiration, comme je vous le disais.
C’est pas pour rien qu’on appelle l’univers du blog, la blogosphère. On a un jargon bien particulier (oui, j’ai appris ce qu’était un random très récemment, hashtag shame on me, blogueuse en carton…), il y a une certaine solidarité et une bienveillance innée entre les blogueuses qui m’étonnera toujours, mais que j’adore. Je m’y plais.

Bref, ce que je veux vous dire, c’est que bloguer, c’est bien plus que d’être blogueuse, ce n’est pas paraître ou vouloir exister, ni être superficielle ou égocentrique.
C’est avant tout partager et c’est dommage que les non-blogueurs ne s’en rendent pas toujours compte.

J’en profite pour vous remercier d’être toujours plus nombreuses à me lire, merci pour vos commentaires plein de gentillesse et enfin merci de permettre à ce blog d’exister !

Anaïs

.
Retrouvez-moi sur :
Facebook Instagram Hellocoton

.

Vous aimez cet article ? Partagez-le !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestEmail this to someoneShare on Google+
Il y a 75 commentaires sur cet article
  1. Pingback: A LIRE- BLOGS, ... | Pearltrees
  2. colashood at 08:57

    Super article ! Je me retrouve beaucoup dans tout ce que tu dis. Blogger doit vraiment être une passion parce qu’entre le temps et l’énergie que ça nous prend, on est aussi toujours soumises aux critiques des uns et des autres et parfois ça devient très agaçant !

  3. Bruno at 15:20

    Et des blogs il y’en a..des tas des tas et des tas.
    Moi je « blogue » depuis des années…j’ai des fidèles qui me suivent mais je ne veux pas que mon blog devienne un top 10 ou top100.
    C’est un blog perso où je viens m’étendre de temps à autre en y racontant ma petit vie…j’avais un ancien blog qui a vécu des années et puis j’en ai refait un…je suis un vieux blogueur dans tous les sens du terme…de part le nombre d’années que je blogue (hoù là…bien 10 ans!!) et de par mon âge…non non je ne dirai rien.
    :-)
    Bonne route à toi en tout cas et avoir beaucoup de monde c’est chouette mais on ne peut pas répondre à tous ensuite!! A moins d’y passer pleins de temps…mais on a une autre vie aussi.

    • Anaïs Auteur at 09:43

      Merci pour ton commentaire ;)
      Pour l’instant, mon blog c’est ma passion n°1 et je n’ai pas encore d’enfants, donc j’ai du temps à lui accorder. Pour le reste, on verra par la suite !!

    • Anaïs Auteur at 09:44

      Il n’y a pas de raisons que la personne qui a un blog ne le prenne pas au sérieux, je trouve ! Certes, elle ne met pas en avant l’ESSENTIEL de sa vie… Mais une autre partie plus superficielle dans laquelle elle peut y voir de la valeur aussi :)

      Bienvenue ici Charlotte !

  4. Serena at 23:57

    Hello, j’ai découvert ton blog grâce à HC et j’en suis ravie ! Quel bel article ! Très touchant, vraiment :)
    Je m’y retrouve un peu aussi. Blogueuse beauté et lecture, je connais tantôt le cliché de la fille « futile » (ben oui, pour parler de vernis, faut pas être très futée !) et tantôt le cliché de la fille « intello » parce que sinon « tu peux pas parler de tes lectures, c’est que t’as forcément des neurones », ça me fait sourire, mais c’est dommage tous ces clichés quand même !

    • Anaïs Auteur at 09:45

      Bienvenue ici Serena !
      Comme je te comprends ! Quand j’ai ouvert ce blog, il parlait exclusivement de beauté. Mais sur le fond, je crois que c’est moi qui avais peur que les gens pensent que je suis superficielle… Mais je suis restée égale à moi-même et je ne l’ai jamais ressenti comme ça quand je leur en ai parlé !

  5. KabukiBeauteBlog at 19:04

    Je découvre ton chouette blog grâce à cet article en Une d’Hellocoton. Plein de choses très bien dites et en parfait accord avec ma vision du blogging. Je te souhaite encore beaucoup de plaisir et d’épanouissement avec ton blog. Kabuki

  6. Marie Peachinlove at 16:48

    Très bel article, très touchant. Je me suis longtemps demandé si mon blog en valait vraiment le coup, je l’ai abandonné plusieurs fois, je me disais sans cesse « il est sans grand intérêt ». Et puis un jour je me suis réveillé avec cette envie de bloguer. Aujourd’hui je suis plus sereine avec mon blog, je m’impose moins de contraintes, je blog pour le partage, car j’aime ce monde, peu importe le gain de notoriété ou pas, le plus important c’est que c’est un échappatoire qui fait tellement de bien. Mais j’avoue avoir beaucoup de mal de parler de mon blog avec mon entourage, à part mon copain qui m’a soutenu dans ce projet et qui m’a aidé à le faire « renaitre », ça reste mon espace intime que je partage virtuellement. Ton article est vraiment très bien écrit, et je suis d’accord avec chaque mot qui le compose. Ça fait du bien de lire des articles comme celui-ci!
    Bises,
    Marie.

    • Anaïs Auteur at 09:49

      Je ne pense pas qu’aucun blog puisse « être sans grand intérêt » et je suis contente que tu t’en sois rendue compte et que tu aies bossé pour le faire revivre ! L’intérêt avant tout c’est pour soi-même et j’espère qu’il t’apporte et qu’il continuera de t’apporter beaucoup :)

      Bienvenue ici Marie,
      Anaïs

  7. beauteetsociete at 12:20

    Très joli article! Je me suis reconnue dans pas mal de choses comme le fait de ne pas le dire à mon entourage et le jour où une copine m’a « grillée » j’ai eu la sensation de faire un vrai « coming out ».
    Bonne journée,

    Armony de Beauteetsociete

  8. TheMouse at 11:06

    Superbe article!
    Je suis à la fois très fière de bloguer… Mais n’ose pas toujours en parler… C’est assez mal vu dans mon boulot!
    Heureusement les échanges sont tellement agréables!!!
    J’ai commencé le 14 février 2014, une jolie histoire!
    Et puis je me suis prise au jeu… Je pensais que seules mes copines liraient (et encore… Pour me faire plaisir!)… Et puis non… Ça a « pris » tout de suite…
    Nous sommes quelques « vieilles » à bloguer… Car nous sommes en majorité des quadra et plus!
    J’adore!!!
    Et quand parfois je me dis: et si j’arrêtais? Eh bien non, pas encore.., si j’arrêtais je n’aurais plus mes amis de blog avec lesquels on échange

    • Anaïs Auteur at 09:51

      Je suis complètement d’accord, il finit par se créer une vraie solidarité entre blogueuses et passionnées qui se lisent, se complimentent et se respectent. Je trouve ça génial :)

  9. Anaïs at 23:56

    Coucou! Tu as tout à fait raison dans cet article. Ça ne fait pas longtemps du tout que j’ai commencé à bloguer mais je suis vraiment d’accord avec toi. Tu me donnes envie d’aller encore plus loin et de ne pas lâcher :)
    Des bisous

  10. Poudre & Pompons at 21:23

    C’est tout à fait ça, moi aussi j’ai l’impression que mon blog est plus présent que moi-même ! Même si je suis contente de tout ce qu’il m’apporte, j’ai des fois besoin de faire des petits breaks. En tout cas, très bel article, plein de sincérité :)

  11. woodybeauty at 20:28

    Rien à voir avec l’article (qui est top comme d’hab’!) mais j’aime beaucoup ton nouveau design/agencement. J’aimais beaucoup celui d’avant aussi mais là j’adore aussi, un peu moins de couleur mais clair et bien présenté. Bref bravo pour ton boulot! Bisou

  12. JαиiS Σηsυcrε at 18:03

    Ton pote pubard est seulement jaloux. Lui est dans l’image de marque, la vente, le profit … Tu es dans le partage, l’écoute, la création … Et surtout, tu relayes certainement bien mieux tes informations que le community manager de sa boîte ;-)
    Être blogueuse, c’est être une nouvelle race de pubard finalement, le côté redoutable en moins, et l’authenticité, le partage en plus. Une nouvelle façon de partager et de diffuser les produits, quels qu’ils soient. ;-)
    Très bon article btw :-D

    • Anaïs Auteur at 09:41

      Je ne suis pas sûre qu’il soit jaloux :) Je pense qu’en bon publicitaire il a un avis sur tout, surtout si ça touche à la communication :) Et qu’il a simplement voulu me faire partager son avis maladroitement :) Merci pour ton commentaire et bienvenue ici !!!

  13. Canalis at 17:39

    Merci beaucoup pour ton article, je l’ai trouvé vraiment bien écrit, très joliment mis en page, et le sujet que tu abordes est vraiment intéressant :)
    Je ne sais pas si c’est parce que je vis en Belgique mais j’ai l’impression qu’ici, le terme « blogueuse » est bien mieux vu. Quand les gens apprennent que j’ai un blog ils sont plutôt enthousiastes ^^

    • Anaïs Auteur at 09:44

      C’est possible que ce soit culturel oui ! Je t’avoue qu’en France, le problème est que la blogueuse est associée à l’image de la Parisienne, et comme tu le sais en Province (voire ailleurs !) la vision de la Parisienne est souvent très péjorative (à mon grand damne, moi je trouve qu’elles ont juste une classe folle)… Donc je pense que l’équation finale, c’est blogueuse + à Paris = fille archi-superficielle dans la pensée commune, tu vois ce que je veux dire ?
      Bisous, et bienvenue ici !

  14. dorothynailassay at 16:16

    super article! Je viens de débuter un blog… et je ne ressens pas ça, bien que mon entourage soit très critique tout en me supportant beaucoup… il faut améliorer tes photos en faisant comme ça… ou alors il faut mettre plus de couleurs… et ainsi de suite… je crois qu’il ne se rendent pas compte de ce que c’est de « lancer un blog »… je leur ferais bien lire ton petit billet!

  15. Julytoseptember at 16:02

    Très bon article. Moi c’est vrai que je n’en parle pas trop à mes amis et je ne veux pas trop que ça sache. Pourtant j’adore bloguer, justement maintenant je ne peux plus m’en passer mais c’est toujours un peu perçu comme quelque chose de superficielle ou d’égocentrique. Encore plus quand on est blogueuse mode ou beauté comme moi je pense. Ca fait un peu la fille  » ouais vas y je m’habille trop bien et j’adore me prendre en photos » alors que pas du tout, je ne clame que mon style est exceptionnel juste que j’aime les fringues, les jolies photos modes et surtout que j’adore en parler! Bref, j’adore l’univers de la blogo mais je ne le cris pas sur tous les toits, pour moi c’est un peu mon jardin « secret », quelque chose qui m’appartient vraiment.

    • Anaïs Auteur at 09:53

      Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Surtout en ce qui concerne le rapport blogueuse mode / beauté.

      Personnellement, avec mes potes, j’ai choisi de m’en foutre : je leur rappelle mon humilité dès que je le peux. Ensuite, ils me prennent comme je suis :)
      Mais je trouve ça vraiment dommage que d’autres blogueuses (comme toi) du coup, n’osent pas partager cette passion avec ses amis, parce que c’est vraiment vraiment dingue et ça enrichit encore plus cette formidable expérience !

      Bravo pour ton blog, je viens d’aller y jeter un oeil :)
      Bonne continuation !
      Bises,
      Anaïs

      • Julytoseptember at 11:19

        J’ai des supers amis donc je ne leur en veux pas et de toute façon pour moi c’est un peu mon « jardin secret » comme je le disais..C’est vrai que je ne fais pas des études de mode ou de communication comme la plupart des blogueuses donc je ne suis pas dans le « milieu ». Mes amis ont d’autres passions et préoccupations donc je comprends qu’ils ne passent pas leur vie checker mon blog ahah :) De mon côté ça me gênerait peut-être qu’ils le lisent tout le temps donc ce n’est pas si mal ! De mon côté, ça me permet de découvrir pleins de choses, partager et pouvoir raconter ce que je veux dessus ahah :)

  16. Tatiana MK at 15:25

    J’ai mon blog depuis 2 ans. Mon entourage est assez compréhensif vis-à-vis de mon blog, je ne me prends pas de critiques gratuites, on ne me traite pas de superficielle (pas sérieusement en tout cas), pourtant je suis blogueuse mode. (Après, on me voit assez peu sur le blog.) Ils s’intéressent à mon blog et me demandent toujours d’en parler, de leur donner des nouvelles. Mon blog a pris de plus en plus de place dans ma vie au cours des 2 dernières années. C’est devenu un peu mon bébé, quoi :)

  17. Morgane at 14:33

    Cet article me parle beaucoup. J’ai créé mon blog par passion mais je me suis demandée si j’allais vraiment m’investir dedans sur le moyen/long terme. Après quelques mois où j’ai mis le blog entre parenthèses pour mes études, je m’y réinvestis plus que jamais aujourd’hui. J’en ai peu parlé autour de moi, sûrement je pense à cause de cette image de « blogueuse beauté = fille superficielle » mais bon. Je veux montrer de quoi je suis capable et pouvoir être fière de ce que je fais avant d’en parler ouvertement autour de moi ! Surtout que c’est difficile de se différencier dans la masse de blogs aujourd’hui .. On a envie que ça marche sans « se perdre ».

    Une belle découverte de faite en tout cas aujourd’hui ! :)

    Bises,
    Morgane

    http://hollymee.com

    • Anaïs Auteur at 10:34

      C’est sûr que c’est loin d’être évident de concilier blog et vie pro/études. Le blog c’est hyper chronophage surtout si on veut s’y investir (je me suis levée à 8H ce matin, UN SAMEDI pour répondre à tous vos commentaires)… Mais quand ça prend, c’est plus que jamais gratifiant !

      J’espère que tu pourras amener ton blog là où tu en as envie :)
      Bonne continuation et bienvenue ici !

      Bises,
      Anaïs

  18. TIFFANYMAGINE at 14:18

    Un bel article qui mérite très largement sa place en grande une d’Hellocoton. Je suis absolument ravie de découvrir ton joli blog, les articles dont j’aime déjà l’écriture et ces jolies photos qui viennent embellir le tout.

    Je me suis dans dans l’aventure en septembre et c’est tellement agréable d’avoir un espace à soi, grâce auquel on peut s’exprimer, partager et échanger. C’est un don de soi, on se dévoile en partie. L’air de rien c’est comme si une personne qui dessine montrait chacune de ses esquisses à tout un tas de gens, le jugement est là, gratuit, facile, constructif ou non. En ce sens l’expérience est particulièrement constructive.
    Tout mon entourage, hormis les gens vraiment proches, ne sait pas encore que je blogue. Peut être parce que je doute encore un peu de ce beau projet mais cela viendra.

    Bravo à toi pour cet article et à bientôt sur les prochains comme les anciens, je serais là dorénavant ! :)

    • Anaïs Auteur at 10:32

      Hihi merci pour tes beaux compliments :)

      Oui, je pense qu’à un moment ou à un autre, quand tu auras suffisamment confiance dans ton projet et que tu te seras « trouvée », tu auras envie et besoin de le partager à tes proches !

      Bienvenue ici :)
      Bises
      Anaïs

  19. Laetitia at 14:12

    Comment lire ton article sans te laisser un petit commentaire ? Impossible.
    Merci, merci pour ces mots ! Je m’y retrouve dans chacun, tu les a très bien choisis à tel point qu’à certains moments j’avais l’impression que je les avait écris. Tout ça pour te dire que je suis d’accord de A à Z sur tes propos, je ressens la même passion, excitation du fait de bloguer, tout comme la pénibilité que ça peut parfois représenter, les soucis d’emplois du temps, l’exposition constante. J’ai parfois l’impression d’etre prise dans un cercle infernal où je dois sans cesse rendre des comptes et me justifier pour telle ou telle chose. J’ai peur d’être considérée comme une vitrine, mais comme tu le rappelles très bien : il y a une personne derrière l’image et le blog.

    Je ne vais pas continuer à m’étaler mais je tenais à te féliciter pour ce très bel article qui m’a par la même occasion permis de connaître ton blog et ta jolie personnalité :)

    Bonne journée !

    Laetitia

  20. Rouquinesenjean at 13:53

    Merci Hellocoton pour cette jolie découverte ! C’est un réel plaisir de lire cet article, et de découvrir un tout nouveau monde dans lequel nous nous sommes lancées il y a deux semaines une amie et moi. Je pense que des étiquettes il y en aura partout et dans n’importe quel domaine, alors autant prendre du recul et vivre cette passion commune avec les principaux intéressés. Enfin ton article est très motivant en tout cas, bonne continuation !

    Caroline.

    • Anaïs Auteur at 10:30

      Bienvenue ici les rouquines;)

      J’espère que vous allez profiter pleinement de cette expérience et faire de votre blog ce que vous voulez !
      A bientôt et merci pour votre commentaire ;)

      Anaïs

  21. naelleoip at 13:04

    Un très bel article et je suis tellement d’accord avec toi. Pour moi le plus « dur » est le fait d’être assimilé à une fille superficielle et arrogante, par le fait de s’exposer en photo. J’avais écrit un article la dessus il y a quelque mois –> http://www.once-in-paris.com/fr/je-me-kiffe-trop/

    On n’aime ou pas la mode, mais quand les gens se moquent ils ne se rendent pas compte de la chargé énorme que cela représente… une charge que j’adore, mais quand même! mon blog c’est mon bébé, j’y tiens énormément donc je comprends quand tu dis que certaines commentaires nous affectent…

    bisous bisous et quel jolie blog!!!!
    naelle de http://www.once-in-paris.com

    • Anaïs Auteur at 10:04

      Les gens qui ne bloguent pas, ne comprennent pas pour beaucoup, les codes des blogueuses. La preuve : je blogue depuis 9 mois et je pense que j’ai majoritairement des blogueuses qui me suivent ici. Résultat ? Zéro commentaire méchant ou négatif depuis que j’ai ouvert ce blog, uniquement de la bienveillance et des encouragements. Si le blog prend de l’ampleur et qu’il finit par toucher des non-blogueuses, je ne suis pas sûre que ce sera la même chose (mais je l’espère !!!)

      Gros bisous et bienvenue par ici :)

  22. sheisagirlygirl.blogspot.be at 12:33

    C’est un bonheur de lire un article dans lequel je reconnais mon « histoire bloguesque ». Je me sens moins seule, j’avoue :) Je possède mon blog depuis à peu près 1 an et demi et encore aujourd’hui, quand je dis que je blogue, je le dis avec cette petite gêne, cette peut d’être jugée et d’être étiquetée « superficielle ». C’est dommage parce que comme tu l’as si bien écrit, derrière le blog se cache une « vraie » personne dont le seul désir est de partager. Enfin, merci pour cet article criant de vérité :) Et puis, merci à la Une d’Hellocoton qui m’a permis de découvrir ton joli blog.

    • Anaïs Auteur at 09:59

      Merci pour ton commentaire :) Je suis contente d’avoir pu te toucher. Je me dis que, sans faire avancer les choses, ça donnera peut-être confiance à d’autres…
      Bonne continuation et à bientôt par ici j’espère !
      Bises,
      Anaïs

  23. Thal at 12:06

    J’aime beaucoup ton article et le fait que tu te dévoiles pleinement sur ce que tu ressens par rapport à ton blog, la manière dont il est perçu et surtout ce qu’il t’apporte. :)

    En tout cas, je trouve que tu as su trouver les mots pour t’exprimer et cet article rappel Ô combien nous sommes toutes des petites personnes voulant la même chose : Partager. Et je pense que le partage entrain aussi la découverte de soi, de ce qu’on aime vraiment et aide également à l’évolution personnelle, à changer notre manière de voir ce qui nous entoure. Bref, Blogger c’est cool.

    J’espère que mon blog m’apportera tout ce qu’il semble t’amener, et que je pourrai faire une petite retrospective sur mes premiers mois de blogger d’ici quelques temps. :)

    • Anaïs Auteur at 12:18

      Merci pour ton commentaire Thal. J’ai mis plusieurs heures à écrire cet article, c’est difficile de mettre les mots justes sur ce qu’on ressent et essayer de faire en sorte de parler pour les autres blogueuses sans non plus être porte parole :)

      Bon courage pour ton blog !
      Bises,
      Anaïs

  24. Le blog a gonzesse at 10:40

    Quel bel article ! Effectivement je suis  » blogueuse  » depuis plusieurs années, et ça à débuter aux années collèges avec skyblog mais plus  » sérieusement  » depuis quelques années maintenant. Et il est vrai qu’au jour d’aujourd’hui je n’arrive pas totalement à assumer face aux autres, face à mes proches etc… C’est bête pourtant mais je sais pas j’ai un blocage. Il y a quelques semaines, des personnes  » très proche  » qui ne sont pas forcément des amis ont découvert mon instagram du blog, ça m’a fait un peu peur, puis en discutant avec des amies, elles m’ont dis que je n’avais rien à craindre, que ce que je faisais était cool et que les autres je l’ai  » emmerder  » au pire des cas… Et puis je me dis  » allez je m’en fou  » tout le monde a son petit jardin secret, ses passions, ses hobbies moi c’est la beauté, c’est les blog, et tout récemment les vidéos YT. Alors ça parait certes un petit pas pour l’humanité (LOL) mais pour moi c’est déjà un pas de géant :)
    Je me posais même la question l’autre fois, si je devais mettre mon blog dans mon CV… C’est bête mais j’ai envie d’assumer un peu plus, même si je sais que certaines personnes se moqueraient surement mais bon je crois que maintenant je m’en fou :)

    • Anaïs Auteur at 10:44

      TU DEVRAIS mettre ton blog sur ton CV ! Je viens d’aller y faire un tour, il est chouette et bien présenté ! C’est un vrai atout qui montre que tu es une fille entrepreneuse et c’est une vraie qualité :)

      J’ai eu du mal aussi à poster mes premiers tutos vidéos… Et je te raconte pas quand j’ai invité mes amies facebook à liker ma page… Je n’aurais pas été moins stressée si je m’apprêtais à demander quelqu’un en mariage hihi !

      Merci pour ton commentaire !
      Grosses bises,
      Anaïs

      • Le blog a gonzesse at 10:56

        Merci c’est gentil :)

        Oui je pense que je le mettrais sur mon CV ! Et puis ça se démocratise quand même de plus en plus d’être blogueuse & youtubeuse donc je pense que ça peut vraiment être un petit atout car avant je mettais  » maquillage  » dans mes hobbies donc autant mettre blogueuse beauté ou blogueuse tout court.

        J’ai deux Facebook personnellement, mon perso et celui  » fille  » et pour la page pour le blog, et parfois je me dis  » vas y mets ton adresse en statut Facebook  » sur le perso pour voir ce qu’il se passerait, mais j’ose pas… Pourtant je sais enfin je pense que certaines personnes trouveraient ça cool, mais j’ai pas non plus envie qu’elles me suivent juste pour fouiner ce que je fais, tu vois ce que je veux dire ? Et si elles découvrent mon blog, elles découvriront aussi ma chaine YT pour le coup, je crois que je bloque encore plus pour la chaine que pour le blog !

  25. PoisonFanny at 10:37

    Je ne fais pas du tout partie de la même catégorie de blog, mais ce genre d’articles j’aurais pu l’écrire aussi, avec d’autres problématiques ! 1) je suis blogueuse 2) je parle de comics !
    Donc il y a des gens qui ne savent pas ce que c’est de bloguer donc comme toi, qui ont des réactions parfois blessantes, qui ne comprennent pas le temps passé dessus et l’implication qu’il peut y avoir dans ce projet
    Il y a des gens qui se marrent parce que les comics c’est comme Astérix non, c’est pour les enfants ?
    Il y a encore quelques arriérés qui ne comprennent pas pourquoi une fille voudrait jouer dans une cour auparavant majoritairement réservée aux garçons, ou en moins grave mais tout aussi chiant ceux qui pensent que c’est porte ouverte pour draguer
    Et puis, il y a les potes bien intentionnés qui te donnent des conseils sur comment faire pour que ton blog soit plus…plus…mieux, quoi ! Mais en fait c’est le mien donc c’est moi qui sait ce qui me ressemble, non ?
    C’est aussi pour ça que j’aime autant les conventions. Au moins pendant un week-end on parle tous le même langage et j’ai moins l’impression d’être une alien !

    • Anaïs Auteur at 10:39

      Je crois reconnaître au moins un pote bien intentionné :)

      Blogueuses powa, on peut tu crois ? Hihihihihi
      Blogueuse et pas débile, blogueuse et pas superficielle, blogueuse et pas vendue !

      • PoisonFanny at 10:47

        Oui je pense bien que tu crois le reconnaître ^^ Même si ça n’a rien à voir avec le pubard qui a été un peu violent !

        On peut carrément dire ça ! On va mettre ça en sous-titre de toutes les photos où on est ensemble pour bien faire passer le message ahah

Laissez un joli commentaire par ici :